milton glaser retrato One&Only Kéa Island

Milton GLASER

C’est l’un des designers graphiques les plus influents du XXème siècle, et vous connaissez au moins l’un de ses travaux : le célébrissime logo I Love NY ! A près de 90 ans, Milton Glaser s’impose comme un touche-à-tout de la création graphique américaine. Retour sur une carrière prolifique.

2000px I Love New York.svg One&Only Kéa Island

Graphiste et typographe né en 1929 à New York, Milton Glaser crayonne dès son plus jeune âge et sait promouvoir son art : à 8 ans, il dessine des nus qu’il revend à ses camarades de classe pour un penny. Sorti diplômé de la Cooper Union School, il présente une approche graphique audacieuse qui le pousse à cofonder en 1955 le studio de design Push Pin Graphic avec son acolyte Seymour Chwast. Et c’est sous cette casquette qu’il créé par exemple en 1967 le visuel très populaire de l’album de Bob Dylan, un profil en noir et blanc avec des cheveux multicolores. Très inspiré par l’histoire de l’art, il confiera avoir pensé à l’autoportrait de Marcel Duchamp pour imaginer cette jaquette. Sur ce visuel, un élément marquera aussi l’histoire du graphisme : la typographie Babyteeth, une police de caractère grasse et épurée immédiatement identifiable.

wooden resound sound phone amplifier Stained maple PR04 Shots One&Only Kéa Island


En 1968, il s’installe encore un peu plus dans l’univers de la création graphique en fondant avec Clay Felker le New York magazine, titre spécialisé dans les Arts et la culture. Mais son fait d’armes le plus significatif, après le lancement de son agence Milton Glaser Inc. en 1974, est la création en 1977 du logo le plus vu et le plus utilisé au monde : I Love NY, imaginé pour la municipalité afin de promouvoir le tourisme dans la grosse pomme. Un design utilisant la typo American typewriter et un cœur rouge, aux influences Pop, qu’il « modernisa » après les attentats du 11 septembre 2001 en y ajoutant une tache noire sur le cœur symbolisant le World Trade Center et le texte « More Than Ever » après le I Love NY. Entré totalement dans la culture populaire, ce visuel est probablement l’un des plus détournés, en remplaçant le cœur par un autre pictogramme ou en changeant les lettres, comme ont pu le faire Los Angeles (LA) ou San Francisco (SF) ou même la ville française de Nancy qui a utilisé le logo original en y ajoutant les lettres A, N et C entre le N et le Y…

Il n’y a pas de souffrance dans la création. Il n’y a que du plaisir. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de difficultés. Il y a des difficultés dans tout. Ce n’est rien d’autre que la vie. Rien ne surpasse le privilège de créer des choses, de dévouer sa vie à la création.

MILTON GLASER

Passionné par son travail, il fait inscrire sur la façade se son agence « Art is Work » et confiera « Il n’y a pas de souffrance dans la création. Il n’y a que du plaisir. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de difficultés. Il y a des difficultés dans tout. Ce n’est rien d’autre que la vie. Rien ne surpasse le privilège de créer des choses, de dévouer sa vie à la création. » On comprend alors assez vite pourquoi il a tant produit ! Lauréat de la Médaille Nationale des Arts en 2009, il fut maître de conférence au Pratt Institute avant d’intégrer le conseil d’administration de la prestigieuse Cooper Union School of New York, école dans laquelle il fut formé. Il est aussi vice-président de l’American Institute of Graphic Arts, l’AIGA.

glaser opera news 69 One&Only Kéa Island


Boulimique de travail donc, Milton Glaser a également conçu avec son studio les logos de DC Comics ou de la Brasserie Brooklyn Brewery, il a imaginé le graphisme et la déco des restaurants du World Trade Center, le symbole du Sida pour l’OMS, des pochettes d’albums pour Nina Simone, mais aussi des images pour Sony, Knoll ou Olivetti… Très connu en France après avoir exposé dès 1977 au Centre Pompidou, il est à l’origine du rajeunissement de la mise en page de magazines hexagonaux comme L’Express ou Paris Match. Plus récemment, il a réalisé une affiche pour la dernière saison de la série Mad Men qui rend un hommage aux années florissantes de la Publicité américaine durant lesquelles Milton Glaser s’est fait un nom…


Aujourd’hui encore, son « I Love NY » trône fièrement aux cimaises du Moma de New York et sur des milliers d’objets souvenirs alors que la campagne ne devait durer que quelques semaines…Voici sa plus grande fierté, lui qui ne touche aucun droit d’auteur sur ce visuel désormais universel.

MiltonGlaser 5 47 new One&Only Kéa Island

https://www.miltonglaser.com/

Total
0
Shares
Précédent
NIGHTMARES ON WAX
NightmaresOnWax Header One&Only Kéa Island

NIGHTMARES ON WAX

Figure incontournable de la musique électronique et du label Warp Records,

Suivant
FOCUS MAGAZINE 86
focus86cover One&Only Kéa Island

FOCUS MAGAZINE 86

Bonjour à tous, le 86ème numéro de Focus Magazine est sorti !

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page