Hope 04 image 2 scaled Villa-des-Prés

Junya ISHIGAMI

junya ishigami profile image Villa-des-Prés

Issu de la nouvelle génération d’architectes japonais émergents, Junya Ishigami s’inspire de la nature environnante des projets qu’il conçoit : bâtiments vaporeux évoquant les nuages, constructions flottantes, façades qui s’effacent au profit de la végétation… Son travail est actuellement célébré au sein de la Fondation Cartier à Paris qui lui ouvre l’ensemble de son espace. Présentation de ce créatif de génie.

Né en 1974 à Kanagawa, Junya Ishigami étudie à l’Université des beaux-arts et de musique de Tokyo, d’où il sort diplômé en 2000. Il est tout d’abord engagé par l’agence d’architecture SANAA), puis il ouvre son propre Studio en 2004 : Junya.ishigami+associates. Il appartient à la jeune génération d’architectes japonais qui a émergé dans les années 2000 dans le sillage de Toyo Ito et Kazuyo Seijima, et à laquelle le MoMA a récemment consacré une grande exposition. Travaillant aussi bien l’architecture que le design, l’urbanisme et le paysage, il allie intelligemment ingénierie, technologie, formes et espaces en respectant l’un des principes de l’architecture nippone : créer des liens forts entre le bâti et son environnement. En 2010, à 36 ans seulement, son travail est récompensé à la Biennale de l’architecture de Venise avec l’obtention du Lion d’Or.
Parmi ses plus beaux projets, on peut aisément citer la construction de l’Institut de technologie de Kanagawa en 2008, un bâtiment exceptionnel par sa légèreté et la continuité qu’il offre entre l’intérieur et l’extérieur. On peut aussi évoquer la restauration et la transformation en musée-jardin du musée polytechnique de Moscou depuis 2011 et la conception de la House of Peace pour la ville de Copenhague en 2014, un immense bâtiment en forme de nuage reposant sur l’eau conçu comme un symbole de paix.

cartier Villa-des-Prés

Cette œuvre architecturale singulière est le résultat de son idée toute personnelle du métier d’architecte : « J’aime penser l’architecture librement, avoir une vision la plus souple, la plus ouverte, la plus subtile possible, pour dépasser les idées reçues sur la discipline. » Et elle est actuellement sublimée par une grande exposition à la Fondation Cartier pour l’art contemporain baptisée « Freeing Architecture ». On y retrouve une vingtaine de ses projets architecturaux réalisés en Asie et en Europe à travers une série d’une vingtaine de maquettes de grandes dimensions, accompagnées de films et de dessins documentant leurs différentes étapes de conception et de construction. Dialoguant avec le bâtiment iconique de Jean Nouvel, cet événement est la première exposition personnelle de grande envergure que la Fondation Cartier consacre à un architecte.

junya ishigami associates jeroen verrecht kait workshop2 Villa-des-Prés


Jardins d’enfants, église, musée, parc paysager, maison-restaurant, maison-jardin, monument, sculpture urbaine… Les constructions de Junya Ishigami témoignent de la richesse et de la complexité d’une œuvre flexible en réinvention constante. L’architecte refuse l’idée de style uniformisé et revendique l’inscription de chaque bâtiment dans un contexte esthétique qui lui est propre, déterminé par son environnement, sa fonction, ses occupants et son commanditaire. Et pour pousser ses connaissances et ses idées dans leurs retranchements, il n’hésite pas à remettre en question l’ensemble de sa pratique tant d’un point de vue esthétique que technique.

park vijversburg studio maks architecture dezeen hero 2 852x479 1 Villa-des-Prés


Ses bâtiments affichent alors une apparente sobriété malgré une mise en œuvre incroyablement complexe. Pour l’exemple, à Yamaguchi au Japon, il a imaginé une maison-restaurant en utilisant le terrain, y creusant le moule de sa structure en béton. Toujours au Japon, il a créé le Art Biofarm en faisant déplacer une forêt destinée à être abattue pour composer un paysage onirique, arboré et parsemé d’étangs. En Russie, il a réalisé le Musée Polytechnique de Moscou en sublimant les fondations du bâtiment pour créer une extension par le bas…

Junya Ishigami . Church of the Valley . Shandong 2 Villa-des-Prés

Quelle que soit la demande initiale, il s’adapte au site et à ses futurs occupants et imagine des structures poétiques et empreintes de simplicité. Véritable ingénieur, il se lance des défis techniques insensés, au service d’une réflexion sur la place de l’homme dans son environnement et au sein de l’Architecture.

http://jnyi.jp/

Total
0
Shares
Précédent
BENTLEY EXP 100 GT
Bentley EXP 100 GT 4 scaled Villa-des-Prés

BENTLEY EXP 100 GT

A l’occasion de son centième anniversaire, Bentley a dévoilé début juillet son

Suivant
Destination GSTAAD
Gstaad Nacht 2 scaled Villa-des-Prés

Destination GSTAAD

Direction la Suisse pour cette centième escapade bimestrielle!

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page