bonaldo rbc alain gilles 99 2 scaled 1 Villa-des-Prés

ALAIN GILLES

Comment évolue votre relation avec les éditeurs ?
Êtes-vous souvent sollicité par de jeunes maisons ?

Il est vrai que j’ai noué des liens assez forts avec la plupart des éditeurs avec lesquels je collabore notamment Bonaldo. Nous avons depuis quinze ans une vraie relation de confiance qui nous permet parfois d’explorer de nouveaux terrains d’expression. Se comprendre demande du temps et lorsque nous y parvenons, il me parait logique d’entretenir des relations sur le long terme. Il faut croire en l’autre et échanger en permanence pour faire naitre des projets intelligents et durables. Mais il m’arrive aussi de proposer des idées à d’autres maisons quand elles ne peuvent pas se concrétiser avec d’autres. Collaborer avec de jeunes éditeurs fait également partie de mon travail car j’apprécie particulièrement participer à la création d’un nouvel ADN à l’image de ma collaboration avec la faïencerie de Charolles. L’entreprise a été reprise il y a quelques années et j’ai pu à travers la collection Stacked participer à ma manière au renouveau de la maison.

ANOTHER COUNTRY FOLD Chair Alain Gilles 02 Villa-des-Prés

ANOTHER COUNTRY_FOLD
Ohaise

BONALDO GEOMETRIC
Console

BONALDO GEOMETRIC Console 01 HR Villa-des-Prés

De nos jours, nous sommes tous davantage concernés par l’environnement et la durabilité. Comment intégrez-vous cette question dans votre processus de création ?
Je dirais qu’en règle générale, un bon design bien produit a plus de chance de vivre longtemps, également par ce qu’il existe derrière un second voire un troisième marché avec le vintage par exemple. En ce qui concerne les matériaux utilisés, on ne peut pas tout révolutionner comme ça en claquant des doigts. Les contraintes sont nombreuses et il est primordial dans mon cas de préserver le confort d’utilisation des objets et des pièces. Il est possible par exemple d’opter pour une mousse plus écologique pour un canapé mais elle doit avant tout remplir son rôle. Aujourd’hui, par exemple, je me tourne davantage vers l’utilisation d’autres savoir-faire et matières comme la céramique ou le bois. En somme, tout n’est pas parfait, mais globalement les choses vont dans le bon sens.

Vous utilisez les matières pour ce qu’elles sont, sans trop les transformer ? Vous parlez de Simplexité et nouvelle simplicité.
Exactement, selon moi il est primordial de conserver au maximum les caractéristiques et qualités des matières pour donner du sens au produit final. Et puis cette approche permet bien souvent d’utiliser moins de matière première. Voilà ce que j’appelle la nouvelle simplicité. La simplexité est quant à elle l’art de rendre simples et lisibles des choses complexes et c’est ce qui motive ma création. J’aime quand les produits ont plusieurs sens de lecture et que leur perception est différente selon notre manière de les regarder.

Fragilite & Materialité RBC x BONALDO x ALAIN GILLES
© Clémence Bargoin
Fragilite & Materialité RBC x BONALDO x ALAIN GILLES
© Clémence Bargoin
Fragilite Materialite RBC x BONALDO x ALAIN GILLES credit photo Clemence Bargoin18 Villa-des-Prés
Fragilite & Materialité RBC x BONALDO x ALAIN GILLES
© Clémence Bargoin
Fragilite & Materialité RBC x BONALDO x ALAIN GILLES
© Clémence Bargoin
Fragilite & Materialité RBC x BONALDO x ALAIN GILLES
© Clémence Bargoin
Fragilite Materialite RBC x BONALDO x ALAIN GILLES credit photo Clemence Bargoin23 Villa-des-Prés

Vous avez récemment participé à l’exposition «Matérialité & Fragilité» en collaboration avec Bonaldo et RBC…
Cet évènement s’inscrivait dans le cadre la Biennale de Lyon dont le thème était cette année la fragilité. L’idée fut donc d’imaginer une exposition sur cette même thématique avec Bonaldo et RBC pour célébrer leur nouvelle collaboration. J’ai donc réfléchi à la notion de fragilité dans mon travail et je me suis rendu compte que l’idée était ce qu’il y avait de plus fragile finalement. C’est le cas pour pas mal de choses dans la vie d’ailleurs. Une idée peut être souvent remise en question, retravaillée… ce qui amène parfois une part de doute sur la faisabilité, sur l’essence du design. Pour Matérialité et Fragilité, la fragilité du concept, du sketch original, est ainsi illustrée par les lignes dessinées à la main sur les produits finis.

Total
0
Shares
Précédent
FOCUS MAGAZINE
FOCUS MAGAZINE 113 Haut de gamme magazine design art mode architecture Montpellier gratuit

FOCUS MAGAZINE

Nous sommes ravis de vous présenter notre magazine!

Suivant
HÔTEL CHETZERON : l’élégance à l’état brut
Chetzeron Hotel Montana Aussenansicht 2 767686 Villa-des-Prés

HÔTEL CHETZERON : l’élégance à l’état brut

Prenons un peu d’altitude pour se poser sur les pistes de Crans Montana en

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page