arrohead SOWAKA Kyoto

ARRO STUDIO : la créativité sans limite

Bureau de création pluridisciplinaire basé à Paris et Fondé en 2012 par Ludo Roth et Erik Arlen, ARRO studio explore tous les champs du design. Avec déjà quelques belles réalisations à leur actif pour Nike, Clarks, Lexon ou encore Toyota, les deux designers enchaînent les projets et ne sont pas prêts de s’arrêter !

302240774 444794874368737 3796911946653464618 n SOWAKA Kyoto

Hello Arro Studio ! Pour démarrer revenons en quelques mots sur votre parcours…

On est originaires de Strasbourg et on se connait depuis l’âge de sept ans. Nous avons connu deux parcours quelque peu différents mais qui sont aujourd’hui devenus complémentaires dans notre travail au studio.

Erik s’est d’abord tourné vers le design industriel et a aiguisé ses crayons chez Toyota au Japon avant d’intégrer l’univers de la chaussure, chez Puma en Allemagne dans un premier temps puis chez Nike à Portland dans l’Oregon où il est resté cinq ans. Ces expériences lui ont permis de concilier deux approches : le design produit et le textile.

Pour ma part, j’ai suivi une formation dans une école d’architecture d’intérieur qui m’a amené à me plonger dans le monde du mobilier et de l’aménagement. Une fois diplômé en 2008, j’ai mené de front des projets personnels et des collaborations, notamment chez Fabrice Berrux en tant que chef de projet puis chez Mathieu Lehanneur.

Clarks Originals design office Arro studio dezeen 1568 2 SOWAKA Kyoto

Parlez-nous de la naissance du Studio Arro et de votre approche globale du design…

Comme je vous le disais précédemment, nos parcours sont assez complémentaires finalement puisque nous avions la volonté de ne pas nous positionner sur un segment 

du design en particulier mais plutôt sur une approche globale. Nous souhaitions toucher un peu à tout avec une réelle envie de nous différencier de la plupart des studios de design qui sont aujourd’hui spécialisées sur des domaines précis. Nous avons donc fondé le Studio Arro en 2012 et depuis maintenant trois ans, nous développons différents types de projets dans des univers très variés : audio, cycle, luminaires, chaussures, petits objets…

Ce qui nous intéresse, ce sont les transferts de technologies, à savoir s’immerger dans le monde industriel, étudier les savoir-faire, les techniques, rencontrer les ingénieurs et appliquer leurs connaissances à notre vision du design tout en gardant un regard responsable. Notre attention n’est pas seulement portée sur le design mais également sur la partie technique des produits que nous développons. L’un ne va pas sans l’autre dans notre approche.

Comment s’organise le travail à deux têtes et quatre mains ?

Le travail démarre toujours autour de discussions et de crayonnages puis dans un second temps, nous définissons l’orientation à prendre pour mener à bien le projet. Selon la demande, nous organisons ensuite la répartition des tâches après avoir fait un dessin d’ensemble. S’il s’agit d’un projet de design de chaussures par exemple, Erik est en mesure de prendre le leadership puisqu’il a une certaine expérience dans ce domaine.

S’il s’agit d’un projet d’architecture d’intérieur, c’est moi qui suis davantage sollicité. Mais rien n’est figé bien entendu puisque l’intérêt est de confronter nos expériences, nos approches, nos idées respectives… avec les gants de boxe (rires). C’est une sorte de partie de ping-pong que nous jouons tous les deux.

L’Allemagne est réputée pour la qualité de ses produits et le Japon pour son avance en matière de technologies, de design… Ces deux pays sont-ils des sources d’inspiration ?

Il est vrai que ces deux pays constituent parfois des sources d’inspiration dans notre travail, tout comme d’autres pays le sont aussi à nos yeux. Les influences sont évidemment multiples dans un pays comme le Japon où il existe une vraie culture du design. Nous avons d’ailleurs eu l’occasion de collaborer avec l’entreprise nippone Audio-Technica, un des leaders du marché audio en Asie, pour la conception du casque ATH-R70X sorti cette année. 

Peu connue en Europe, cette structure souhaitait faire appel à des designers européens pour définir une autre vision de ce produit. L’aboutissement d’un tel projet demande énormément de temps, d’allers-retours entre les différentes entités mais ce fut une expérience très enrichissante.

10952291 858398680849575 7674633193048409592 o SOWAKA Kyoto

On sent que vous privilégiez l’univers urbain : skate, vélo, accessoires de mode…

Oui, on aime bien s’attaquer à ce genre de projets. C’est une manière d’explorer des univers qui nous parlent, dont nous sommes proches, qui correspondent à notre génération et notre vécu. Mais on a pas de volonté précise à ne travailler que dans ce milieu, tous les domaines nous intéressent.

644498 528697783819668 112933776 n SOWAKA Kyoto
733802 528697800486333 165232194 n SOWAKA Kyoto

En bons fans de sneakers, nous aimerions connaître les dessous du design d’une chaussure pour Nike… 

Disons que la première approche est similaire aux autres projets : à qui la chaussure est-elle destinée et à quoi va-t-elle servir ? Nous réalisons beaucoup de dessins en amont, mettons au point des prototypes, utilisons la 3D, fabriquons des moules…

Pour une chaussure Nike, ou pour n’importe quelle autre marque, les études de départ se portent généralement sur la flexibilité, la légèreté, les proportions à donner… ll faut savoir que ce marché a considérablement évolué ces deux-trois dernières années, surtout au niveau des matières qui peuvent constituer un point de départ.

La création d’un modèle de chaussure est un processus très long et assez complexe qui dure en moyenne deux ans, tests compris, avant de pouvoir passer à l’étape de commercialisation. Nous travaillons d’ailleurs sur un projet avec la marque américaine Scott pour la mise au point d’une chaussure de trail haute performance… Ce qui est intéressant dans ce domaine, c’est que pour chaque projet, les possibilités sont multiples.

Splash maria 1 o SOWAKA Kyoto

Pour vos travaux liés aux accessoires de décoration, comme la lampe Joseph ou le service à thé Kooki, quelle approche avez-vous vis-à-vis du travail artisanal ?

Erik et moi, nous essayons de consacrer plusieurs semaines par an à des projets plus artisanaux. C’est en quelque sorte un moyen de nous détendre et de voir autre chose, d’aller à la rencontre des artisans et s’imprégner de leur savoir-faire, de travailler la matière, d’utiliser d’autres outils…

Cela nous permet de déconnecter et d’imaginer de nouvelles choses sans ressentir ce besoin de « résultat »… Nous n’avons pas souvent l’occasion de le faire mais ces courts laps de temps de « detox » sont vraiment nécessaires.

10630668 778303458859098 4484446892095357884 o SOWAKA Kyoto

L’exploration plus poussée de l’univers du mobilier et de l’architecture constitue-t-elle un projet d’avenir pour le studio ? 

Oui bien évidemment, nous serions ravis de pouvoir sortir une pièce de mobilier. Nous dessinons déjà des chaises, des lampes mais le canapé par exemple reste un univers très particulier. C’est un projet qui reste dans un coin de nos têtes et qui verra peut-être le jour dans les années à venir. Nous avons d’ailleurs collaboré avec la marque anglaise Clarks sur la création d’une collection de chaussures avant qu’elle nous sollicite pour l’aménagement de son studio de design.

Nous avons donc imaginé un nouvel environnement de travail sur mesure pour les designers de Clarks Originals en dessinant plusieurs éléments comme les bureaux ou les lampes… On a eu la chance d’avoir accès aux archives de la société pour ce projet, c’était assez incroyable !

006 Clarks Originals studio by Arro studio SOWAKA Kyoto

Quels sont les projets récents et futurs dont vous pouvez nous parler ?

Récemment, nous avons finalisé une collaboration avec la Fabrique du Ski. Cette petite structure française fondée par un ancien cadre de chez Rossignol mise sur une fabrication artisanale de skis de grande qualité et nous a sollicité pour concevoir une collection à partir de bambou.

Actuellement, nous avons pas mal de projets sur le feu : une collection d’accessoires de mode en cuir intégrant des batteries pour recharger son téléphone ou ordinateur (sacs, ceintures…), un inhalateur connecté, un micro pour Audio-Technica qui devrait sortir courant avril après plusieurs mois de mise au point. Aussi, nous travaillons sur l’aménagement d’un appartement parisien de 130m², notre premier projet de ce type, un concept de vélo électrique en carbone… L’agenda des projets 2015 est déjà bien rempli.

https://ludovicroth.com/

https://www.foarms.com/

Total
0
Shares
Suivant
JEROME ROMAIN – Day and Night
princess dj master SOWAKA Kyoto

JEROME ROMAIN – Day and Night

Rendez-vous est pris ce jeudi 9 septembre (2010) avec l’artiste Jérôme Romain

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page