JP Laporte Diabolo Serie SAD721 Villa-des-Prés

JEAN-PIERRE LAPORTE

Le designer Jean-Pierre Laporte est presque une énigme dans l’univers du mobilier et de la décoration. Ayant fréquenté de grands noms du secteur dès ses débuts, il a pourtant fait une pause de près de 40 ans avant d’être redécouvert par un passionné en 2010.

Né en 1944 à Bordeaux , Jean-Pierre Laporte découvre les métiers de la création et du mobilier au début des années 60 au sein des ateliers Thonet pour lesquels son père est représentant. Fasciné par les processus de création, il collabore dans un premier temps avec le célèbre designer Pierre Paulin qui travaille alors pour Thonet. Diplômé de l’école Boulle en 1963 puis de l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris en 1965, il participe aux recherches en mobilier de la marque. En 1967 et 1968, il s’associe avec Marc Held sur des projets de magasins et de galeries marchandes à Avoriaz et avec Pierre Guariche pour des projets d’hôtellerie à La Plagne, pour la préfecture d’Evry ou encore pour l’hôtel Méridien Étoile à Paris.

thumb large Villa-des-Prés


Chez Thonet, il mène ses travaux principalement à partir du bois et du contreplaqué, matériaux que la marque maitrisait sur le bout des doigts, mais il expérimente rapidement de nouvelles techniques avec l’arrivée sur le marché des matières plastiques en réalisant des œuvres sculpturales exposées au Salon des Artistes Décorateurs (SAD) jusqu’en 1975.
En 1976, il met de côté sa carrière de designer pour créer la société EBAD : Etudier – Bâtir – Agencer – Décorer. Avec ce nouveau challenge, il ouvre une importante usine d’agencement de mobilier et second œuvre. Il collabore alors pendant plus de 30 ans avec des agences d’architecture intérieure et des créateurs de renom comme Marc Alessandri, Jean-Louis Berthet, Michel Boyer, ou Michel Cadestin.


Jean-Pierre Laporte se consacre aujourd’hui à l’édition de ses créations emblématiques, qui ont rejoint les collections des grands musées et galeries. Ses plus grandes pièces sont sans conteste le fauteuil Esox, tout en courbes généreuses, édité par Burov en 1970, dont la structure en epoxy laqué est recouverte de mousse et d’un tissu de verre ; la chaise CM-280 et métal et contreplaqué moulé ; et surtout l’assise Girolle qui a nécessité plus d’un an et demi de recherches pour obtenir une forme définitive et reproductible pour son éditeur Thonet. Ce siège coquille fabriqué en fibre de polyester moulé avec garniture mousse recouverte de tissu jersey Kvadrat fait aujourd’hui partie des collections de Centre Pompidou.
Redécouvert en 2010 par un passionné de design désireux d’éditer un livre sur son travail, Jean Pierre Laporte se consacre aujourd’hui à nouveau au design de mobilier, avec de nouveaux projets inspirés de ses prototypes de l’époque, toujours en courbes et contre-courbes.

Total
0
Shares
Précédent
GMC L’UNIVERSELLE
tumblr 57f1fbc17935f6c131cf887c9b6f00a5 3bb3a7d0 1280 1 Villa-des-Prés

GMC L’UNIVERSELLE

Même s’il est resté à l’état de concept, le combi L’Universelle, présenté par

Suivant
CHALET ORCA
2020 10 21 6d7080bb38a222857985e306ad7f5c65 Villa-des-Prés

CHALET ORCA

le chalet Orca à Val d'Isère est une halte de confort et d’élégance pour vivre

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page