1 ikRXLyRYy8kvu24XyEW sw Villa-des-Prés

Aurelia B24 : le spider italien qui a enchanté les années 50

Les années 50 ont été marquées par une fusion inédite entre élégance raffinée et allure sportive, une combinaison qui a forgé la réputation du constructeur automobile italien Lancia. Cette période a vu naître des icônes automobiles, et parmi elles, l’Aurelia B20 GT, une petite berline dotée d’une mécanique puissante et raffinée. De cette lignée prestigieuse est née la magnifique Aurelia B24 Spider.

Le design élégant de Pinin Farina

En 1954, Pinin Farina, qui avait déjà joué un rôle clé dans le design de l’Aurelia GT, a été chargé de donner une nouvelle vie à la B20. Le résultat fut un spider d’une élégance inégalée, dont les lignes ont immédiatement séduit le marché américain. En raccourcissant le châssis de la B20 4e série et en modifiant le moteur 6 cylindres de 2 451 cm³ pour l’adapter à un capot plus bas, l’Aurelia B24 Spider est née.

En 1955, seulement 240 unités de l’Aurelia B24 Spider ont été produites, dont 59 avec conduite à droite et 181 avec conduite à gauche (désignées B24S). Ce spider se caractérise par une longue prise d’air sur le capot-moteur et des pare-chocs divisés en deux parties qui mettent en valeur la calandre emblématique de Lancia. L’agencement de la voiture est original, avec un habitacle situé entre le long coffre et le capot-moteur. Les portes basses, ornées d’une ligne chromée sur un seuil haut, ajoutent à son élégance. L’intérieur est tout aussi soigné, avec un tableau de bord comportant trois instruments circulaires, dont un grand indicateur de vitesse au milieu, surplombant la colonne de direction. Le volant en aluminium à trois branches avec une couronne en bois est un détail de finition remarquable.

Avec 118 chevaux (108-110 pour le marché américain) propulsant la voiture à 180 km/h, ce spider exceptionnel, fruit de la collaboration entre Lancia et Pinin Farina, est équipé d’une transmission arrière et d’une boîte de vitesses à quatre rapports.

image 2 39 Villa-des-Prés

En 1956, lors de la sortie des 5e et 6e séries de la B20, la B24 a vu sa puissance passer de 110 à 120 chevaux. La carrosserie a également été légèrement modifiée pour donner naissance à la version Convertible. La prise d’air sur le capot s’est affinée, le pare-brise style américain a été remplacé par un modèle plus conventionnel, et les portes sont devenues plus profondes, avec des poignées et des vitres réglables. Les pare-chocs sont désormais un ensemble monobloc, simplifiant le design du tableau de bord avec seulement deux instruments de part et d’autre de la colonne de direction.

image 2 40 Villa-des-Prés
image 2 41 Villa-des-Prés
image 2 42 Villa-des-Prés

La production de la Lancia Aurelia B24 Convertible s’est terminée en 1958 après la fabrication de 512 unités, toutes avec conduite à gauche. Ce modèle est devenu l’un des cabriolets les plus élégants au monde et a également gagné en popularité grâce à son apparition dans le film classique de Dino Risi de 1962, “Le Fanfaron”, où l’acteur Vittorio Gassman conduit avec charme une Aurelia B24 Convertible, faisant ainsi de la voiture une protagoniste inoubliable de l’histoire cinématographique.

image 2 43 Villa-des-Prés

L’Aurelia B24 Spider de Lancia reste une icône de l’automobile, mélange parfait d’élégance italienne et de puissance mécanique, une pièce de collection prisée des amateurs de voitures classiques du monde entier.

Fiche Technique de la Lancia Aurelia B24 Spider

  • Moteur : V6 à cycle Otto, Longitudinal Avant, 2451 cm³
  • Puissance : 118 ch à 5 300 tr/min
  • Vitesse Maximale : 185 km/h
  • Poids : 1115 kg
  • Design : Pinin Farina
  • Type de Carrosserie : Spider
Total
0
Shares
Précédent
Marcel Gascoin : artisan du confort moderne et de l’espace fonctionnel
PRADIER JEAUNEAU 68 Villa-des-Prés

Marcel Gascoin : artisan du confort moderne et de l’espace fonctionnel

Architecte décorateur, le havrais Marcel Gascoin a révolutionné les intérieurs

Suivant
COMO Le Montrachet : l’évasion au cœur de la Bourgogne vinicole
comomontrachet Villa-des-Prés

COMO Le Montrachet : l’évasion au cœur de la Bourgogne vinicole

Dans le cœur pittoresque de la Bourgogne, au sein du charmant village de

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page