Tour dargent restaurant scaled 1 One&Only Kéa Island

La Tour d’Argent à Paris : la métamorphose historique d’une institution gastronomique

La Tour d’Argent, l’un des restaurants les plus emblématiques de Paris, ouvre une nouvelle page de son histoire après une transformation majeure qui n’avait pas été entreprise depuis 1936. Fondée en 1582, cette institution légendaire a connu une métamorphose épique qui a duré un an, dirigée par l’architecte Franklin Azzi.

La Tour d'Argent

Une transformation titanesque

Plus d’un an de travail a été nécessaire pour transformer La Tour d’Argent. Sous la direction de Franklin Azzi, architecte reconnu pour sa réhabilitation de bâtiments historiques, 17 entreprises et des centaines d’artisans de différents métiers ont œuvré pour repenser, transformer et mettre aux normes l’ensemble du bâtiment, offrant ainsi aux convives une expérience immersive du rez-de-chaussée jusqu’au toit.

L’inspiration pour cette rénovation a été puisée dans les archives de La Tour d’Argent, intégrant des clins d’œil au passé tout en créant un décor contemporain. La façade arbore désormais son médaillon dans une forme octogonale qui rappelle les années 30, mettant en valeur le riche héritage de l’établissement.

image 2 57 One&Only Kéa Island

Franklin Azzi : L’architecte visionnaire

L’homme derrière la spectaculaire transformation de La Tour d’Argent, Franklin Azzi, incarne l’essence de la rénovation réussie de cette icône parisienne. Avec une carrière jalonnée de projets novateurs et de rénovations de bâtiments historiques, Franklin Azzi est reconnu pour son approche minimaliste et son engagement envers la durabilité. Son travail à la Tour d’Argent témoigne de sa capacité à respecter l’histoire tout en insufflant une nouvelle vie aux espaces emblématiques. En collaborant étroitement avec André Terrail, il a su préserver l’âme du lieu tout en créant une ambiance contemporaine et immersive. Franklin Azzi s’est appuyé sur les archives de La Tour d’Argent pour insuffler une touche rétro-moderne aux nouveaux aménagements, rendant ainsi hommage au passé tout en embrassant le futur. Le résultat est un mariage harmonieux entre tradition et innovation, reflétant parfaitement la vision de cet architecte visionnaire.

Une vue imprenable sur Paris

Le restaurant gastronomique de La Tour d’Argent offre une vue imprenable sur la ville lumière. La suppression des piliers en salle et l’utilisation de verre pour les vitrines créent une atmosphère unique, donnant l’impression de survoler Paris. Le plafond en métal argenté aux effets cinétiques est devenu une icône visible depuis la rue, illuminant les quais de Seine la nuit.

image 2 48 One&Only Kéa Island
image 2 49 jpg One&Only Kéa Island

Un toit métamorphosé au 7ème ciel

La Tour d’Argent s’élève encore un peu plus vers le ciel avec l’ouverture exceptionnelle de son toit au 7ème étage. Il s’agit sans conteste de la réalisation la plus audacieuse de ces travaux. Jadis inaccessible, le toit a subi une transformation extraordinaire pour donner naissance à une terrasse exceptionnelle. Cette oasis en hauteur a été habillée de verdure, dotée d’un jardin aromatique et parée de zinc, une œuvre d’art métallique signée de l’artisan Daniel Bain, laquelle se fond harmonieusement dans la palette des toits parisiens. Les dalles en pierre de Vals recouvrant le sol confèrent une sensation de parquet minéral. Le Toit offre ainsi à une trentaine de privilégiés une expérience enchantée au sommet, où se révèle l’un des panoramas les plus majestueux de Paris. Parmi les monuments emblématiques, Notre-Dame de Paris, fidèle voisine de la Tour depuis plus de quatre siècles, trône majestueusement.

image 2 52 One&Only Kéa Island

Pour accompagner cette parenthèse enchantée, les convives pourront savourer chaque jour de 18h30 à minuit – à partir de 12h le week-end – et selon la météo, un champagne d’exception de la Maison Roederer, une maison partenaire et amie de longue date de La Tour d’Argent. De plus, des cocktails créés exclusivement pour cet espace sauront ravir les palais des amateurs de mixologie. Quelques marches plus haut, comme un prolongement du restaurant, la table perchée réserve un moment inoubliable et hors-du-temps. Une institution centenaire, mondialement reconnue, l’adresse du quai de la Tournelle réussit le tour de force de se réinventer tout en continuant de surprendre. Cet espace au sommet confirme la position de La Tour d’Argent comme une référence en matière de gastronomie, d’innovation et d’exclusivité.

L’appartement : un écrin de luxe au 5ème Étage

L’autre surprise de cette réouverture se trouve au 5ème étage : L’Appartement. Accessible depuis la Tour d’Argent ou par une entrée privative rue du Cardinal Lemoine, il est le nouveau pied-à-terre parisien des Amis de la Tour. Entre luxe et authenticité, il promet l’expérience de La Tour en immersion totale. L’Appartement a mobilisé des artisans remarquables pour faire vivre cet immense espace indépendant de 150m2.

image 2 53 jpg One&Only Kéa Island

Seul et unique logis des lieux, il est pensé pour deux personnes. Ces heureux convives ont à leur disposition une hôtesse de maison dédiée, prête à leur faire vivre une expérience gastronomique et d’hospitalité dont la Tour d’Argent a le secret. Dans cet appartement de famille, la table de partage permettra aux convives de se réunir autour d’un menu sur-mesure imaginé par le Chef . Il promet un moment unique avec vue imprenable sur la plus belle ville du monde.

image 2 54 jpg One&Only Kéa Island

Le décor très parisien – avec moulures et parquet en point de Hongrie – nous plonge instantanément dans l’histoire de la famille Terrail, et en premier lieu celle de ses figures féminines. Les souvenirs d’Augusta Burdel, qui a vécu à cet étage, sont disséminés aux quatre coins de cet immense espace. L’œuvre « le souvenir d’Augusta » en céramique émaillée, esprit années 30’ du céramiste Maximilien Pellet représente avec élégance et originalité la rencontre entre Augusta et son mari André Terrail père. Les multiples références à la Finlande, du mobilier minimaliste jusqu’au sauna avec vue, évoquent son goût pour les voyages, mais aussi les origines de Tarja Terrail, mère de l’actuel propriétaire, née en Finlande et terre de cœur de celui-ci. Comme un refuge au cœur de la capitale, La Tour d’Argent, passée maître dans l’art de recevoir, accueille chacun comme chez soi et déploie à nouveau son sens de l’hospitalité légendaire. Un bijou niché au cœur de Paris, où chaque détail est soigneusement orchestré pour offrir une expérience hors du commun aux convives de l’Appartement.

Le chef Yannick Franques : un artisan de la gastronomie

image 2 51 jpg One&Only Kéa Island

À la barre des cuisines de La Tour d’Argent depuis 2020, Yannick Franques est l’architecte culinaire de cette transformation historique. Formé par certains des plus grands noms de la gastronomie française, notamment Éric Frechon au Bristol, Christian Constant au Crillon, Alain Ducasse au Louis XV et Jean-Louis Nomicos à la Grande Cascade, Franques incarne l’excellence et la créativité.

En tant que Meilleur Ouvrier de France depuis 2004, il a une passion pour les lieux chargés d’histoire et leur redonne vie à travers sa cuisine. Avec carte blanche pour repenser les cuisines de La Tour d’Argent, il a puisé dans l’héritage de l’établissement tout en apportant une touche contemporaine. Le canard, emblème de La Tour d’Argent, demeure au cœur de son travail, présenté dans de nouvelles créations tout aussi savoureuses.

image 2 60 One&Only Kéa Island
Filet de canard Challandais maturé & céleri
image 2 61 One&Only Kéa Island
TURBOT DE NOS CÔTES
Meunière, parfumé à la poutargue, cresson juste saisi à la romaine, sauce aux anchois fumés
image 2 58 One&Only Kéa Island
canard à la presse
image 2 59 One&Only Kéa Island
Tatin en fleur croustillante, sauce caramel déglacée au cidre, perle de lait vanille

Franques s’approvisionne largement en Île-de-France, privilégiant les produits locaux tels que les légumes de la Ferme des Alluets dans les Yvelines, le beurre et la crème crue de la ferme de la Chalotterie en Seine-et-Marne. Il propose également des plats végétariens qui reflètent la richesse du terroir francilien, offrant ainsi une expérience culinaire équilibrée et diversifiée.

Une carte riche d’héritage et d’innovation

Dans la salle rénovée, le Chef Yannick Franques perpétue l’identité culinaire de La Tour d’Argent tout en répondant aux attentes contemporaines des convives. L’emblématique canard Marco Polo au poivre vert, dont la découpe papillon est un moment d’exception, trône toujours sur la carte. Le foie gras des Trois Empereurs offre également une nouvelle expérience, tout comme la Sole Cardinale, les fameuses quenelles de brochet, les crêpes Mademoiselle et le soufflé cassis.

En plus des plats légendaires, de nouvelles créations viennent compléter l’offre culinaire, évoluant au gré des saisons et des inspirations du Chef. Les recettes classiques sont revisitées avec une touche contemporaine, offrant aux convives une expérience gastronomique à la fois familière et novatrice.

Le plateau de fromages est une ode au terroir régional, mettant en avant une majorité de fromages d’Île-de-France, issus des fermes locales, et célébrant ainsi les saveurs authentiques de la région.

image 2 47 jpg One&Only Kéa Island

Une cave à vins légendaire

L’héritage du Café Anglais, la cave de La Tour d’Argent, participe à la notoriété de l’établissement depuis plus d’un siècle. Autrefois réservée aux convives du restaurant gastronomique, la célèbre “bible” des vins, pesant plus de 8 kg, est désormais accessible au Bar des Maillets d’Argent. Cette cave exceptionnelle s’ouvre aux Parisiens et aux visiteurs curieux de découvrir les trésors de La Tour d’Argent, dont ils ont tant entendu parler.

Sous la supervision de Victor Gonzàlez, Chef Sommelier Exécutif, La Tour d’Argent propose une sélection de plus de 15 000 références et plus de 300 000 bouteilles, mettant en avant le terroir viticole français à travers des flacons d’exception. La “bible” des vins, en soi, est un objet iconique de l’établissement, reflétant sa passion pour la découverte de vins rares et précieux.

Avec une cave à vins qui fait partie des plus prestigieuses au monde, les convives de La Tour d’Argent ont l’opportunité de déguster des vins exceptionnels soigneusement sélectionnés, élevés dans les caves de l’établissement, sous la supervision attentive du gardien des lieux et de son équipe. C’est une expérience vinicole inégalée qui complète à merveille la cuisine raffinée du Chef Yannick Franques et qui témoigne du souci de l’excellence à tous les niveaux de l’établissement.

Le bar des Maillets d’Argent et le salon Frédéric

Au cœur de cette réinvention de La Tour d’Argent, le Bar des Maillets d’Argent et le Salon Frédéric incarnent le mariage subtil entre tradition et modernité. Dès l’entrée, ces espaces se dévoilent comme une épopée à travers le temps, créant une expérience unique pour les convives.

image 2 56 jpg One&Only Kéa Island

Le vestibule, véritable prélude à cette aventure gustative, brille de mille feux grâce à un lustre magistral. Conçu de manière inédite par l’architecte Franklin Azzi, ce chef-d’œuvre est orné de 277 pampilles de verre extra-clair, éclairées au néon, et suspendues à six anneaux d’acier chromé. Cette pièce maîtresse crée un équilibre entre l’art déco et l’esprit industriel, affirmant le désir de renouveler les traditions tout en leur restant fidèle.

Le Bar des Maillets d’Argent, qui suit le vestibule, se pare d’une atmosphère feutrée rappelant les bars anglais. Les boiseries en chêne, les fauteuils verts et le long comptoir en étain sur mesure invitent les convives à la détente. Cet espace rend hommage à Claude Terrail, père de l’actuel propriétaire André Terrail, dont la passion pour le polo est mis en lumière à travers des photographies et des trophées évoquant ses victoires aux Opens de Paris.

Adjacent au bar, le Salon Frédéric, aménagé autour d’une élégante cheminée, rend hommage à Frédéric Delair, maître des lieux de La Tour d’Argent du milieu du XIXe siècle à 1911. Il est célèbre pour avoir inventé l’emblématique recette du canard à la presse. Le Salon Frédéric offre un cadre raffiné pour les convives, où l’histoire gastronomique se mêle au confort contemporain.

image 2 55 One&Only Kéa Island

Au-delà des délices de la gastronomie, ces espaces se transforment en un lieu de rendez-vous privilégié dès le matin avec un « café-croissant » de luxe. Au déjeuner, le Chef Yannick Franques réinterprète les plats emblématiques de La Tour d’Argent, notamment les quenelles, les canards et les foies gras, tout en introduisant de nouvelles créations. L’après-midi, une sélection de pâtisseries fait le bonheur des amateurs de douceurs.

Pour l’apéritif, La Tour d’Argent renoue avec la tradition française en proposant une sélection de cognacs en collaboration avec la Maison Camus, une référence dans le domaine depuis cinq générations. Parmi les cocktails, le Side Car et le Horse’s Neck révèlent l’essence du cognac et célèbrent l’héritage français. Une précieuse collection de vieux cognacs tirés de la cave de La Tour d’Argent complète cette expérience avant un dîner exceptionnel, quelques étages plus haut.

Un renouveau historique

La Tour d’Argent s’est transformée en gardant son sens de l’hospitalité et de la fête qui ont forgé sa légende. Avec cette réouverture, elle est prête à accueillir les convives pour une expérience gastronomique et culturelle inoubliable, tout en conservant l’héritage culinaire et l’élégance qui ont fait sa renommée mondiale depuis près de 400 ans.

https://tourdargent.com/

Total
0
Shares
Précédent
La liste des 50 meilleurs hôtels du monde par The World’s 50 Best Hotels
Passalacqua hero Personnalise One&Only Kéa Island

La liste des 50 meilleurs hôtels du monde par The World’s 50 Best Hotels

Le 19 septembre dernier, lors d’une cérémonie de remise des prix

Suivant
La Halle Tropisme de Montpellier s’anime avec ‘DESIGNS’ lors de la France Design Week
halletropismedesigns One&Only Kéa Island

La Halle Tropisme de Montpellier s’anime avec ‘DESIGNS’ lors de la France Design Week

Plongez dans l’effervescence créative de la France Design Week à

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page