sophiecalle SOWAKA Kyoto

À toi de faire, ma mignonne : l’exposition de Sophie Calle au musée Picasso Paris

Cinquante ans après la mort de Pablo Picasso, l’artiste française contemporaine Sophie Calle lui rend un hommage singulier. Son exposition, intitulée “À toi de faire, ma mignonne”, est ouverte depuis le 3 octobre 2023 et se poursuivra jusqu’au 7 janvier 2024 au Musée Picasso à Paris. Occupant les quatre étages de l’hôtel Salé, l’exposition est une exploration profonde et intime des thèmes qui ont façonné l’œuvre de Sophie Calle et de Picasso.

Sophie Calle
Sophie Calle au Musée Picasso © Yves Géant

Un dialogue intergénérationnel et interdisciplinaire

Le rez-de-chaussée : Picasso confinés et Picasso fantômes

Dès l’entrée, Sophie Calle établit un dialogue posthume avec Picasso. Le rez-de-chaussée est dédié à cette conversation intime, matérialisée par une série de photographies intitulée “Picasso confinés”. Capturées pendant le confinement, ces images montrent des tableaux de Picasso isolés, évoquant une solitude partagée entre l’artiste et son sujet.

dd0632b doc7s4jehz8ub83ggkuflw SOWAKA Kyoto
Sophie Calle – Tu les as bien eus ! 2018
Tirage argentique en noir et blanc dans cadre argent accroché dans une boite en noyer
© Sophie Calle / ADAGP, Paris 2023 Collection particulière

Mais Calle ne s’arrête pas là. Elle aborde également les “Picasso fantômes”, des œuvres prêtées à d’autres institutions et donc absentes du musée. Pour combler ce vide, elle a sollicité le personnel du musée pour décrire ces œuvres. Le résultat est une série de voiles brodés, suspendus comme des fantômes dans l’espace d’exposition, incarnant les œuvres absentes à travers les mots.

calle2 SOWAKA Kyoto
Sophie Calle – Pablo Picasso, Paul dessinant, 1923, huile sur toile, 2023
Sérigraphie brodée sur voile, huile sur toile Musée national Picasso-Paris Collection de l’artiste
© Philippe Millot

La Quête du Regard : Le Premier Étage

Les aveugles et voir la mer

Le premier étage est une célébration et une interrogation du sens de la vue. Inspirée par une anecdote de Jean Cocteau sur Picasso, Calle explore la perception de la beauté chez les personnes aveugles. Dans la section “Les Aveugles”, elle présente des interviews et des portraits photographiques de personnes nées sans la vue. Leurs réponses, souvent poétiques et profondes, sont juxtaposées avec des œuvres de Picasso qui traitent de la perception et de la représentation.

calle3 SOWAKA Kyoto
Sophie Calle – Détail de la série Voir la mer 2011
©Sophie Calle/ ADAGP, Paris 2023 / Courtesy of the artist and Perrotin

Une autre section, intitulée “Voir la mer”, est une expérience sensorielle et émotionnelle. Calle a filmé des personnes à Istanbul qui n’avaient jamais vu la mer auparavant. Leurs réactions, capturées en vidéo, sont projetées à côté de tableaux de Picasso représentant la mer, créant un dialogue visuel et émotionnel entre les œuvres des deux artistes.

Le deuxième étage : l’existentialisme de l’objet

Ma mère, mon père, et moi

Le deuxième étage est une plongée dans l’intime et l’existentialisme. Calle y aborde des questions liées à la mort, à l’héritage et à la mémoire. Dans la section “Ma Mère, Mon Père, et Moi”, elle utilise des objets personnels, des photographies et des archives pour explorer ces thèmes. Des lettres, des journaux intimes et même des objets du quotidien sont exposés dans des vitrines, comme des reliques d’une vie passée.

calle4 SOWAKA Kyoto
Sophie Calle – My mother, my cat, my father / 2017
©Sophie Calle / ADAGP, Paris 2023 / Courtesy of the artist and Perrotin

Le troisième étage : l’inventaire de la vie

Inventaire des projets achevés

Le troisième et dernier étage est une sorte de bilan de carrière pour Sophie Calle. Intitulé “Inventaire des Projets Achevés”, cet espace est une célébration et une réflexion sur l’ensemble de son œuvre. Plus de 500 objets, dessins, photographies et autres œuvres d’art sont présentés dans une disposition soigneusement organisée. Certains projets sont achevés, d’autres sont en cours, et certains n’ont jamais vu le jour. C’est une invitation à réfléchir sur le processus créatif lui-même, sur les choix que nous faisons en tant qu’artistes et sur les chemins que nous choisissons de suivre ou d’abandonner.

Un dialogue profond et éclairant

L’exposition “À toi de faire, ma mignonne” est plus qu’une simple rétrospective ou un hommage. C’est un dialogue profond et éclairant entre deux artistes de générations différentes, mais unis par des préoccupations similaires : la vie, la mort, la perception et la mémoire. Sophie Calle utilise l’art comme un moyen d’explorer ces questions complexes, et en faisant cela, elle nous invite à réfléchir sur notre propre existence. Elle nous montre que l’art n’est pas seulement une représentation du monde, mais aussi un outil pour comprendre, défier et enrichir notre expérience humaine.

Informations Pratiques

Dates de l’exposition: Du 3 octobre 2023 au 7 janvier 2024
Lieu: Musée Picasso, 5 Rue de Thorigny, 75003 Paris, France
Site Web: Musée Picasso Paris


Total
0
Shares
Précédent
Régina Experimental Biarritz : l’éclat nouveau d’un hôtel légendaire
regina2 SOWAKA Kyoto

Régina Experimental Biarritz : l’éclat nouveau d’un hôtel légendaire

L’Hôtel Regina Experimental Biarritz, joyau de la côte basque, fait peau

Suivant
PERRIER + STARCK : un duo pétillant pour les 160 ans de la marque
starckperrier 3 SOWAKA Kyoto

PERRIER + STARCK : un duo pétillant pour les 160 ans de la marque

À l’occasion de ses 160 ans, la marque d’eau minérale gazeuse

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page