virgilabloh One&Only Kéa Island

Echosystems : l’héritage de Virgil Abloh à la galerie Kreo

Du 21 septembre au 1er novembre 2023, la Galerie Kreo à Paris ouvre ses portes à une exposition exceptionnelle intitulée “Echosystems”. Cette rétrospective posthume de Virgil Abloh rassemble une pléiade d’artistes et d’intellectuels qui ont soit influencé, soit été influencés par le créateur multidisciplinaire. L’exposition sert de plateforme pour explorer des thèmes variés tels que l’identité, la culture, l’activisme et, bien sûr, l’art.

crédits photos : Alexandra De Cossette

L’univers multidisciplinaire de Virgil Abloh

L’exposition “Echosystems” à la Galerie Kreo à Paris est une célébration posthume de l’œuvre de Virgil Abloh, un artiste multidisciplinaire qui a transcendé les frontières de l’art, de la mode, et de la musique. Inspiré par des figures aussi diverses que Marcel Duchamp, Futura 2000, Jean-Michel Basquiat, Erwan Bouroullec ou Konstantin Grcic, Abloh a développé un langage artistique unique qui embrasse l’expérience sensible, telle que définie par le philosophe Jacques Rancière. Son œuvre est un écosystème complexe qui puise dans une multitude de disciplines et d’influences, de la culture du skateboard et du graffiti à la musique hip-hop, pour créer un dialogue riche et nuancé sur l’identité, la communauté et la résistance. Abloh a toujours été un explorateur, un enfant noir américain d’origine ghanéenne qui a grandi en périphérie de Chicago, élevé aux rythmes de Fela Kuti, James Brown et Miles Davis. Son œuvre est le reflet de ces influences diverses, une fusion de cultures qui défie les stéréotypes et les préjugés.

Echosystems

Un Hall of Fame artistique

L’exposition est une véritable plongée dans l’univers de Virgil Abloh, mais aussi dans celui des artistes qui l’ont influencé et qu’il a influencés. Des artistes comme Futura 2000, pionnier du graffiti, qui a lui-même été une grande influence dans la culture hip-hop et le street art. Ou encore Keith Haring et A.R. Penck, dont les œuvres sont caractérisées par des lignes grasses et fluides qui ont un impact corporel immédiat. L’exposition met également en lumière des artistes comme Erwan Bouroullec et Konstantin Grcic, qui ont exploré les limites du design et de l’architecture, des domaines qui ont toujours été chers à Abloh. L’exposition est donc une sorte de “Hall of Fame” qui rassemble des plasticiens, des musiciens, des militants, des penseurs, des pionniers du jazz et du hip-hop, et des activistes des droits civiques. C’est une exploration de l’histoire de l’art qui cherche à combler ses “points aveugles”, pour reprendre les termes de l’exposition, en mettant en avant des artistes et des mouvements souvent négligés ou marginalisés.

image 1 One&Only Kéa Island
image 1 One&Only Kéa Island

L’art comme écosystème en évolution

Mais “Echosystems” est plus qu’une simple exposition; c’est une réflexion profonde sur la nature même de l’art et de la création. Abloh a souvent parlé de sa “théorie du 3%”, selon laquelle une petite modification peut transformer un classique en quelque chose de moderne. Cette idée est au cœur de l’exposition, qui nous invite à voir l’art comme un écosystème en constante évolution, influencé par une multitude de facteurs et d’acteurs. C’est une invitation à repenser notre relation à l’art et à la culture, à questionner les catégories et les étiquettes que nous utilisons pour définir les œuvres et les artistes. C’est aussi une invitation à l’action, à la résistance contre les mécanismes d’oppression et les préjugés qui limitent notre compréhension et notre appréciation de l’art. En fin de compte, “Echosystems” est une célébration de la diversité et de la complexité, non seulement de l’œuvre de Virgil Abloh, mais aussi de l’art lui-même.

image 2 One&Only Kéa Island
image 3 One&Only Kéa Island

L’exposition est ouverte du mardi au samedi, de 11h à 19h, à la Galerie Kreo, située au 31, rue Dauphine, 75006 Paris

https://www.galeriekreo.com/exposition/142-virgil-abloh-echosystems/

Total
0
Shares
Précédent
Viviane Sassen : PHOSPHOR – Une expo à ne pas manquer à la MEP
1355026 One&Only Kéa Island

Viviane Sassen : PHOSPHOR – Une expo à ne pas manquer à la MEP

La Maison Européenne de la Photographie (MEP) à Paris dévoile une exposition

Suivant
Festival Dernier Cri 2023 : une semaine électrisante de culture et de musique à Montpellier
derniercri One&Only Kéa Island

Festival Dernier Cri 2023 : une semaine électrisante de culture et de musique à Montpellier

La huitième édition du Festival Dernier Cri est de retour à Montpellier, du 31

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page