IMG 2607 Villa-des-Prés

MADI

Madi signaturecopie Villa-des-Prés

Artiste-illustratrice installée à Biarritz, Madi s’est prêtée au jeu de l’interview pour ce 89ème numéro dont elle réalise la couverture. Passée par Montpellier pour réaliser la fresque Or & Charbon du Marché du Lez l’année dernière, formée au tattoo chez Bleu Noir et adepte de multiples supports qu’elle sublime désormais en couleurs, elle nous transporte dans son univers onirique où chaque création prend d’abord vie sur le papier.

7788854278 lm asos dsc08536 Villa-des-Prés

Hello Caroline, parle nous un peu de ton parcours pour démarrer…
J’ai toujours aimé le dessin, depuis mon enfance, j’ai passé ma scolarité à colorier et gribouiller mes cahiers d’école. Après le lycée j’ai fait une année de classe préparatoire d’Arts Appliqués et je suis ensuite partie à La Cambre, à Bruxelles où ’ai suivi un Bachelor en Peinture. Cette période significative, m’a permis d’explorer et d’approfondir ma démarche. Une fois mes années d’études terminées, j’ai très vite eu envie de me lancer en indépendant. J’ai eu la chance de collaborer avec des marques dès la fin de mon cursus, du coup je me suis mise à mon compte très tôt. En 2011, je suis partie faire un stage à Brooklyn aux côtés de Koralie et SupaKitch. Au-delà d’une expérience artistique enrichissante, j’ai eu un vrai coup de cœur pour ces deux incroyables créatifs. Par la suite j’ai déménagé à Biarritz où j’ai trouvé une réelle stabilité. Je partage un atelier avec Koralie, Boris Frantz, Agnès Ospital et Pierre (WKRS Agency) et aujourd’hui je me concentre sur des projets de peinture, la pratique du tatouage et des collaborations.

306599715 478786174259872 8543578834914755892 n Villa-des-Prés

Tu étais en Californie courant janvier….
Ça a été l’un des plus beaux voyages que j’ai pu faire. Je suis partie avec mon amie Marynn, nous avions envie de changer d’air et de réaliser des projets à l’étranger. L’élément déclencheur est à l’origine Séréna Lutton, une amie commune qui travaille depuis 2 ans maintenant à Costa Mesa. C’est une personne pleine de vie, avec une énergie débordante et qui, grâce à son talent, a trouvé sa place dans l’univers de la photographie et du design graphique en Californie. Elle s’occupe (entre autres) de la direction artistique du magazine HERE WITH. Bref, nous avons passé 3 semaines ensemble, un vrai bol d’air, d’énergie, de fous rires et de projets artistiques. Ce voyage m’a redonné l’envie de déménager et de suivre mon instinct, affaire à suivre …

328471083 500268238854920 526800664971753479 n Villa-des-Prés

Aujourd’hui, tu es installée à Biarritz. Comment la côte Basque t’inspire-t-elle ?
Le fait de vivre à Biarritz m’apporte de la stabilité. Je suis venue suite à un changement de vie, j’avais besoin d’un environnement bienveillant, calme et ressourçant.

329527393 3403423539931275 6022544170287947597 n Villa-des-Prés

Comment tu définirais ton univers, ton style, tes inspirations ?
Mon univers est onirique, inspiré de mes états d’âmes et de mes émotions. J’ai toujours eu du mal à définir précisément mon style car je ressens le besoin de le faire perpétuellement évoluer. Mon état d’esprit est souvent agité, en mouvement, une fois que j’ai dessiné quelque chose, je passe à une nouvelle idée. J’aime le travail en noir et blanc, le contraste, l’accumulation et la ligne, même si aujourd’hui je travaille de plus en plus en couleurs. Mes inspirations ont des origines différentes et parfois même absurdes : une association de mots, une rencontre, un instant, une senteur, un son, des rires, un film, des images, une photo… Je suis admirative du travail de Jérôme Bosh, David Hockney, Paul Wackers, Stephan Doitschinoff, Cleon Peterson, Henri Matisse, Mark Rothko, Pierre Soulages, Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Pablo Picasso, André Breton, Louise Bourgeois, Le Douanier Rousseau, Hell’o Monsters ….

FLASH14 Villa-des-Prés

La base de tes illustrations c’est toujours le dessin sur papier ?
Toujours ! Je suis incapable de dessiner sur un ordinateur, j’ai besoin du contact du crayon sur le papier. J’ai toujours avec moi un carnet de notes, de croquis, qui regroupe mes états d’âmes et mes listes de choses à faire. La plupart de mes idées viennent de là. Je dessine souvent et je garde la plupart de mes illustrations dans un coin de mon atelier. Ça me rassure, et de temps en tremps je reviens piocher dedans, recomposer, re-dessiner et je les montre. En y pensant je me rends compte que j’ai toujours gardé une partie de mon travail pour moi, comme un jardin secret et je sélectionne ce que je souhaite dévoiler.

A3RISO2SKULL Villa-des-Prés
porcelaine Villa-des-Prés

Tu as créé deux collections de porcelaine… Un support particulier pour toi ?
J’avais envie de travailler sur de la porcelaine pour son côté noble, fin et précieux. J’ai beaucoup chiné des services anciens pour leur donner une seconde vie. Aujourd’hui j’aimerais m’orienter vers une pratique plus artisanale et proposer des pièces uniques.

Tu multiplies d’ailleurs les supports et les collaborations : bois, textile, planches de skate… ?
Oui, l’avantage du travail en free-lance c’est de pouvoir choisir des domaines différents, de collaborer aussi bien sur une collection textile que sur l’identité d’une marque de cosmétique ou une série de skate en édition limitée. J’essaye à chaque fois de préserver mon identité et mon style. Chaque collaboration me nourrit et me donne l’énergie de continuer. J’aime faire des allers-retours avec différentes techniques et supports, du tatouage à la porcelaine en passant par des fresques.

120267576 3489243144468250 6153781377007916613 n Villa-des-Prés

Tes récentes risographies se démarquent par un style un peu différent et des couleurs vives…
L’année 2017 a été une année assez intense pour moi. Je me sens un peu en transition, j’ai envie de nouvelles choses, d’un nouvel horizon, une nouvelle vie. Je crois que mes dernières productions vont dans ce sens-là aussi. La couleur m’a toujours un peu impressionnée et je commence petit à petit à l’apprivoiser.

A3RISO3OEILORBLEU Villa-des-Prés

Tu travailles aussi chez Bleu Noir… Raconte-nous comment tu as débuté le tatouage ?
C’est mon ami SupaKitch qui m’a transmis le virus. Il m’a beaucoup encouragée à passer le cap, j’étais assez terrifiée au départ à l’idée de tatouer quelqu’un. Au-delà de ça, il m’a donné l’exemple d’un équilibre parfait entre travail artistique et tatouage. Je trouve son parcours assez impressionnant et je suis admirative de sa persévérance et de la singularité de sa démarche. Il se renouvelle sans cesse tout en gardant une ligne conductrice unique, c’est une qualité que je respecte beaucoup. Le tatouage est une pratique difficile mais très gratifiante. Cela m’apporte de la rigueur, une discipline et surtout une production intense de dessins. J’ai passé un an et demi chez Bleu Noir à Biarritz en tant qu’apprentie, aujourd’hui j’ai envie de me concentrer sur mon travail pictural tout en gardant le tatouage comme pratique annexe

Tu as réalisé la couverture de ce 89ème numéro. Comment l’as-tu imaginée ?
J’étais à Costa Mesa lors de la réalisation du dessin, du coup j’ai été très inspirée par le décor Californien. J’avais envie de proposer un visuel en couleurs, lumineux et poétique.

Quels sont tes projets en ce début d’année ? Des expositions ? Et il y a aussi quelque chose de prévu au Marché du Lez à Montpellier dans les prochains mois ?
De la peinture, des recherches, du dessin et du tattoo ! J’ai des collaborations en cours, peut-être une nouvelle série de porcelaines et surtout une forte envie de voyager ! L’année a commencé par une fresque en janvier avec Marynn dans les nouveaux bureaux de Stance à San Clemente, nous étions sur place pendant une semaine, nous avons fait des rencontres incroyables et nous sommes plutôt contentes du résultat ! C’est notre première collaboration mais surement pas la dernière. Pour le Marché du Lez c’est à confirmer mais je serais ravie de revenir, nous avions passé un super moment pour la dernière fresque !

marchedulez2 Villa-des-Prés

https://madiwork.com/

Total
0
Shares
Précédent
KORALIE X SESSUN
KORALIE X SESSUN

KORALIE X SESSUN

A l’occasion de la sortie de sa collection capsule réalisée avec Sessùn,

Suivant
LAURA BONNEFOUS Interview
laurabonnefoushead Villa-des-Prés

LAURA BONNEFOUS Interview

Photographe plasticienne, Laura Bonnefous s’inscrit dans une démarche artistique

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page