Fresque Galerie Lafayette scaled SOWAKA Kyoto

THE FEEBLES

Tricyclodrome02 SOWAKA Kyoto

Gaëtan Guerlais et Anaël Moreau travaillent, dessinent et créent ensemble. Leur audacieux studio The Feebles occupe la scène graphique nantaise,. Mais aussi des travaux à l’échelle plus nationale, comme ceux pour Uniqlo, Adidas, ou la Caisse d’Épargne. Pour répondre aux commandes, le duo compose de nouveaux formats et emploie différentes techniques, et n’en garde pas moins sa touche ludique et moderne.

Hello The Feebles, comment ça va ?
A & G : Salut Focus, tout roule merci ! Après une pause estivale bien méritée, nous avons remis la machine en route à la rentrée, avec de nombreux projets à lancer. Donc ça bûche et on est ravis !

Qui êtes-vous et que faites-vous ?
A & G : Nous sommes Anaël & Gaëtan, amis et partenaires depuis 20 ans déjà. Nous avons le même parcours depuis 2001, du lycée aux études supérieures, en passant par une phase agence, pour enfin créer notre studio en 2013. Depuis, nous tâchons de concevoir, illustrer, peindre en grand ou en petit, souvent pour des commandes, parfois pour nous-même, avec comme ligne de mire le plaisir dans la création : Design & happiness ! Depuis 1 an, Camille nous a rejoint. Elle s’occupe de la coordination des projets et plus globalement de l’admin du studio. Elle nous soulage beaucoup et nous permet de nous consacrer encore plus à la création.

Ça vient d’où « The Feebles » ?
G : Haha ! Éternelle question, on ne pouvait pas y échapper ! On a choisi The Feebles en 2006, lors de nos études supérieures d’arts graphiques. On a commencé notre travail en binôme par la création de tee-shirts pour nos potes de classe. Il a fallu trouver un nom pour les signer, alors on a pris le dictionnaire anglais, et on a pointé au hasard.
A : C’est tombé sur “Feeble (adj): faible, débile, frêle“… On avait 18 ans et on a trouvé ça marrant.
G : Notre entourage nous a vite appelé “les Feebles“, et quand on a voulu lancer le studio, il était trop tard pour changer.
A : C’est donc plus une histoire qu’une signification, et ça nous fait toujours autant rire de créer des visuels pour des marques sérieuses en signant en bas : “Les débiles“ !

Balon rebond SOWAKA Kyoto

Comment vous travaillez à deux ?
G : On commence toujours un projet par une discussion. On évoque à l’oral ce qu’on imagine pour la finalité de la création : techniques, couleurs, inspirations.
A : Cette étape est assez rapide car on est souvent d’accord ! D’ailleurs, on finit rarement nos phrases car l’autre a vite compris ce qu’on voulait dire.
G : Haha ! Ensuite un de nous deux commence un croquis mais ne le termine pas, pour laisser à l’autre le soin d’apporter sa vision. Et en fonction du temps qu’on a à accorder au projet, on essaye de fonctionner comme ça à chaque étape : mise en couleur, ajout des textures, etc.
A : Ça nous permet de toujours rebondir sur ce que fait l’autre, c’est super enrichissant, et on ne s’essouffle jamais sur un sujet.

Marrons SOWAKA Kyoto

Vos principales techniques de travail ?
G : On est des touche-à-tout. On travaille beaucoup sur les logiciels Adobe (Photoshop/Illustrator) pour les commandes, par contrainte d’utilisation pour le client. Mais on aime tout autant travailler la matière pour nos projets plus artistiques et/ou personnels, surtout le pastel et la peinture.
A : Ces dernières années, on a aussi développé le travail mural à plus grande échelle et c’est devenu une part importante de notre démarche artistique.

Tricyclodrome01 SOWAKA Kyoto
TRICYCLODROME

Votre collaboration la plus inattendue, la plus singulière ?
A : Sans hésitation, notre projet pour la ville de Nantes avec l’habillage d’1km de pistes cyclables. L’œuvre s’appelle Tricyclodrome et s’étend sur 3 ponts nantais. Elle nous a été commandée par le Voyage à Nantes qui nous a donné carte blanche pour l’imaginer.
G : C’est notre plus gros projet, le plus visible et surtout le plus riche par les rencontres qu’on a faites. Il laisse une belle empreinte créative dans notre ville et ça nous touche forcément.

visuel vincenzo SOWAKA Kyoto

Qui sont vos clients ?
G : Institutions, marques, festivals, curateurs, artistes, promoteurs, restaurateurs, designers d’espaces, ou même particuliers, c’est vraiment varié. On a la chance d’avoir travaillé pour des enseignes connues comme Adidas, Uniqlo ou Jaguar, mais notre réseau reste assez local (Nantes > Grand Ouest) et on prend finalement autant de plaisir à créer une boîte de pizza pour Vincenzo, la pizzeria locale !

Total
0
Shares
Précédent
CHÂTEAU CAPITOUL
Capitoul and the Etang LATEST brighter chateau scaled SOWAKA Kyoto

CHÂTEAU CAPITOUL

Niché au cœur du Massif de la Clape, à deux pas des plages de la Méditerranée,

Suivant
HOPIUM MACHINA
Hopium.Confluence.Alpha0 .Image4 scaled SOWAKA Kyoto

HOPIUM MACHINA

L’hydrogène fera sans aucun doute partie de l’avenir de l’automobile

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page