41bf 1

THEBE MAGUGU

41bf

Premier africain lauréat du prix LVMH en 2019, le créateur Thebe Magugu casse les codes de la mode sud-africaine pour réinventer un vestiaire féminin moderne et dynamique. Inspiré par son histoire familiale et par l’actualité de son pays, ce jeune talent tente de changer notre regard sur la création.

L’histoire est belle et Thebe Magugu se souviendra à jamais du 4 septembre 2019, date à laquelle il reçut le prestigieux prix LVMH à la Fondation Vuitton. Parmi les huit finalistes de cette édition, il parvient à tirer son épingle du jeu pour devenir à la fois le plus jeune et le premier lauréat originaire du continent africain. Un exceptionnel tremplin pour ce gamin né à Galeshewe, un township de Kimberley, devenu une étoile montante de la mode.

Passé par la prestigieuse LISOF School of Fashion Design de Johannesburg où il a étudié le stylisme, la photographie et les médias de mode, il vit plusieurs expériences auprès d’enseignes et de designers avant de fonder son label éponyme en 2015. Installé à Johannesburg, il a pour ambition de relever nombre de défis dont celui de s’appuyer sur des savoir-faire locaux pour produire des pièces de qualité et montrer au monde que l’Afrique du Sud a de la créativité à revendre. Même si les obstacles sont nombreux, il a déjà prouvé que l’on pouvait casser les stéréotypes de la mode locale pour redéfinir le vestiaire féminin. C’est d’ailleurs de toutes les femmes qui l’entourent depuis toujours mais aussi de son héritage culturel et de l’actualité qu’il s’inspire pour dessiner ses collections. Il veut changer le regard sur la mode africaine avec des vêtements modernes, fabriqués et produits localement.


Forts de nos valeurs fondamentales que sont la qualité, la nouveauté et la culture, nous recherchons sans cesse de nouvelles voies pour habiller les femmes avec des vêtements qui répondent au quotidien tout en les mettant en valeur. Le dessin lisse et moderne croise des motifs issus de l’histoire de notre continent, créant des vêtements élégants, aux multiples facettes aussi précieux que les femmes qui les portent.

TMagugu SS22 001

Jupes plissées, vestes bimatières, robes cintrées, monochromes ou à imprimés colorés…les silhouettes associent le moderne et le classique et affichent des coupes précises pour mieux structurer le corps féminin. Mais au-delà de l’esthétique pure, les questions sociales comme les féminicides, la corruption ou les violences sexistes deviennent des points de départ pour créer des pièces à l’image de sa dernière collection printemps-été 2022. Une ligne baptisée « DoubleThink » qui s’adresse pour la première fois aux hommes et qui s’inspire du livre de Mandy Wiener The Whistleblowers. On y retrouve des costumes à carreaux, des trenchs, chapeaux et bottes de cowboy. Et pour les femmes, Thebe Magugu a pris racine dans l’histoire de sa famille pour créer Genealogy, une collection basée sur les vêtements portés sur des vieilles photos de son oncle, sa grand-mère ou encore sa mère.

Total
0
Shares
Précédent
TALBOT LAGO 1937 T150 C SS TEARDROP COUPE
1937 talbot lago t150 c ss teardrop

TALBOT LAGO 1937 T150 C SS TEARDROP COUPE

à la fois élégante et sportive, la Talbot-Lago T150-C SS incarne encore

Suivant
THE MUSEUM OF THE FUTURE par Killa Design
museum of the future killa design dubai dezeen 2364 col 10

THE MUSEUM OF THE FUTURE par Killa Design

C’est une agence qui commence à faire parler d’elle pour ses projets

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page