H1A4092 HDR 1 One&Only Kéa Island

BKF Chair : Icône du design

La BKF est une chaise-fauteuil que l’on ne présente plus, une véritable icône du design, un incontournable ! Popularisée en France sous le nom de « Chaise Papillon », elle a connu d’innombrables appellations grâce à son incroyable histoire, faisant ainsi le tour du monde.

Editée aux Etats Unis dès 1877, elle est tout d’abord utilisée par les armées américaines puis britanniques en version bois et cuir ou toile. Son premier nom est alors la Paragon Chair. Après l’expo universelle de 1904, l’armée italienne s’en empare et l’embarque dans ses campagnes en Lybie, la renommant Tripolina Chair dans les années 30.

Knoll International Butterfly Chair Sessel 2000x2000 ID1985104 94dc180c642a694b15f1b3e9edac6f10 One&Only Kéa Island


Mais c’est à partir de 1938 qu’elle va réellement faire ses premiers pas dans l’univers du design et de la décoration lorsque trois architectes designers la réinventent. Antonio Bonnet, Juan Kurchan et Jorge Ferrari-Hardoy (BKF) s’en inspirent pour dessiner un fauteuil qui trônera dans leurs futurs bureaux. Ayant collaboré avec Le Corbusier, ils en modifient la structure, utilisant de l’acier accompagné d’une housse composée de 4 pans de cuir. Dès 1940, le modèle intègre la collection permanent du Moma de New York, après avoir remporté deux prix du design lors du Salon des Artistes Décorateurs de Buenos Aires.

Cottoncanvasbutterflychairs 1659x One&Only Kéa Island


Reproduite et commercialisée par l’éditeur Artek-Pascoe jusqu’en 1945, Knoll en acquiert les droits en 1947 pour la distribuer à l’international et lui donner l’aura qu’on connait aujourd’hui. Cependant, face aux contrefaçons déjà importantes à l’époque, l’éditeur américain cesse la production en 1951. Reprise quasi immédiatement par Airborne Design, elle est rebaptisée fauteuil AA en référence à la plus ancienne revue d’architecture française : « Architecture d’Aujourd’hui ».

5649364036 8638b14622 o 2 One&Only Kéa Island

Tombé dans le domaine public, son design est aujourd’hui reproduit par nombre de fabricants. On la retrouve alors avec toutes sortes de finitions : cuir, peau de vache, toiles de coton aux couleurs multiples, matières synthétiques pour une utilisation outdoor… et les designers actuels n’hésitent pas à la réinterpréter, comme par exemple l’argentine Barbara Gimenez Weinbaum qui, en 2010, l’a imaginée en version canapé double, qui remporta ainsi le Red Dot Design Award en 2013… Elle a même été fabriquée en béton par le designer Juan Blas Oberti, lui aussi argentin, pour un usage extérieur, et sélectionnée comme mobilier urbain dans la capitale portègne. Plusieurs noms pour plusieurs vies, pour des lignes qui traversent les époques sans prendre une seule ride !

https://www.moma.org/collection/works/4393

Total
0
Shares
Précédent
Kazuhide TAKAHAMA
product 212 1 One&Only Kéa Island

Kazuhide TAKAHAMA

Dirigeons-nous du côté du pays du soleil levant pour explorer le travail du

Suivant
Studio KO
01 One&Only Kéa Island

Studio KO

Ils sont jeunes, talentueux et à la fois architectes et décorateurs

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page