SG NORTH KOREA 07bd scaled One&Only Kéa Island

STEPHAN GLADIEU

NK022 One&Only Kéa Island
North Koreans Portraits North Korea PyongYang October 2017 Kim Un Ju ans Ri Sol Hwa at Ryugyong Ophtalmic hospital

Forcément, on va parler de la Corée du Nord. Comment cette série est-elle née et comment l’avez-vous réalisée quand on connaît un peu le contexte du pays ? De quelle manière avez-vous préparé ce voyage ?
La Corée du Nord a toujours été une énigme pour moi et pour beaucoup de gens aussi je pense. J’avais depuis longtemps envie d’aller voir ce qui se passe dans ce pays complètement coupé du monde. J’ai eu la chance de rencontrer un jour le représentant de la Corée du Nord en France qui m’a aidé à mettre sur pied ce projet photographique. J’avais une idée très précise ce que je voulais faire, et qui s’intégrait parfaitement dans le cadre imposé par les autorités locales. Il a fallu négocier pendant des mois pour accéder aux lieux dans lesquels sont prises les photos. Ce travail a nécessité cinq voyages sur une durée de trois ans. Mon idée était de pouvoir utiliser un certain espace de liberté dans des conditions très particulières en choisissant d’être statique. Je m‘arrêtais et je demandais aux gens qui passaient de poser devant l’objectif sans aucune mise en scène. Le périmètre d’action était évidemment très restreint mais j’ai tout de même réussi à aller au bout de la démarche en m’inspirant des codes de la photo de propagande et en respectant le décor et l’iconographie du pays. Cette manière de procéder a permis de faire comprendre le projet à mes interlocuteurs et aux sujets des images.

NK092 One&Only Kéa Island
North Koreans Portraits North Korea PyongYang October 2017

Qu’avez-vous appris, découvert en allant là-bas ?
Cette expérience a été beaucoup plus puissante que tout ce que je pouvais imaginer. Tout est maitrisé, calculé, sous contrôle et il règne une certaine paranoïa. L’individu n’existe que dans le projet collectif et le libre arbitre comme le sens critique ne semblent être jamais parvenus jusqu’à eux. Le chemin est tracé pour chacun des habitants de la Corée du Nord, par un père omnipotent qui infantilise à outrance. Même si les conditions de vie sont difficiles, je pense que les nord-coréens d’adaptent à ce régime et y trouvent une certaine félicité car ils n’ont rien connu d’autre.

sg lvmh 19 One&Only Kéa Island

Il y a aussi la partie Corporate de votre travail, l’approche est-elle la même ou il y a une vraie différence lorsque l’on tire le portrait d’un homme d’affaires et d’une famille africaine ?
Je ne fais pas de différence lorsque je tire le portrait du président de LVMH ou Danone ou celui d’une famille à l’autre bout du monde. Cela reste un portrait même si dans le premier cas il s’agit de l’image de marque d’une entreprise et que la notion contractuelle rentre en ligne de compte. En tout cas, je ne me sens absolument pas bridé quand je rencontre des hommes d’affaires ou des personnalités, la seule chose qui prime est le côté humain qui doit transparaître du portrait.

CF036672 1 One&Only Kéa Island

Vous avez exposé pour le Rencontres de la Photographie à Arles. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?
Faire partie des artistes sélectionnés pour les Rencontres de la Photographie est assez émouvant effectivement, c’est un peu le graal pour un photographe. Cela permet de présenter ses travaux sous un autre angle, plus doux et poétique avec en face un public différent. Et cette année j’ai eu la chance d’être exposé en extérieur ce qui a permis de toucher un public encore plus large.

Quel regard portez-vous sur les médias d’images comme Instagram ?
Cela fait partie de notre époque et il faut vivre avec son temps. C’est davantage l’utilisation qu’on en fait et ce que je peux découvrir en parcourant les profils qui m’intéressent. Toutes les images postées qui parlent de la vie quotidienne des utilisateurs n’ont aucun intérêt pour moi, je suis plutôt porté sur la créativité de certains artistes, photographes et inconnus que je suis. Et puis, la proximité, la facilité d’échanges et les liens qui se créent parfois avec le public sont très enrichissants je trouve. Certains me parlent, me demandent conseil et cela amène une réflexion sur le sens des images.

Vos projets, prochains voyages, expositions, pour la fin d’année et 2022 ?
J’avance toujours sur différents projets en même temps. Je suis en train de réaliser une série de portraits pour un grande entreprise et puis je prévois de repartir au Congo afin de poursuivre la série Homo Détritus qui fera prochainement l’objet d’un livre. Et je suis en discussions avec des galeries afin d’exposer à l’étranger cette série et celle sur la Corée du Nord.

https://www.stephangladieu.fr/

Total
0
Shares
Précédent
AXEL CHAY
axelchay 1 One&Only Kéa Island

AXEL CHAY

Designer autodidacte et créateur de pièces sculpturales pour le moins

Suivant
SIX SENSES IBIZA
Live Cave 9404 ORIGINAL One&Only Kéa Island

SIX SENSES IBIZA

Face à une mer cristalline, sur un rocher d’un blanc éclatant, la baie de

Vous aimerez aussi

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page